Antivols et assurances

Le vols de vélo est une réalité mais pas une fatalité. En optant pour les bon réflexes et en se munissant du bon materiel, on limite fortement le risque et l’on peu se concentrer sur le plaisir de rouler. Les conseils sont issues du site de la FUBICY. La sélection du matériel est la nôtre et se veut la plus rigoureuse possible

Règle d’or n°1 : Acheter un bon antivol ! Chaque année, la  FUB effectue des tests de résistance, (référence pour les assureurs)  C’est sur cette base que nous avons fait notre sélection.

Mag-31-7115

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le conseil de base : équipez-vous d’au moins un antivol en U. Même un mauvais U vaudra toujours mieux qu’un bon câble. Il est normal de mettre un bon prix dans un antivol, même si votre vélo ne vaut pas cher ! Le prix d’un vélo, c’est le prix du service qu’il vous rend. Un bon antivol est rentable dès la première tentative de vol (mais vous ne le saurez jamais puisque votre vélo est bien protégé). Comptez donc 20 à 100 euros suivant la qualité et la marque des antivols.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.bicycode.org.

Règle d’or n°2 : Cadenassez toujours votre vélo. Même pour une courte durée, même à l’intérieur : un vol sur deux a lieu à domicile (cave, garage, hall d’immeuble, etc.). Contrairement aux idées reçues, beaucoup de vols sont commis en plein jour, dans des lieux passants ; le voleur utilise un outil discret ou il prétend qu’il a perdu la clé de l’antivol.

Règle d’or n°3 : Attachez le cadre et si possible la roue avant (plus facile à voler) à un point fixe. Attachez le cadre  et si possible la roue avant  (plus facile à voler) à un point fixe. Accrochez votre antivol de préférence en hauteur (50 cm minimum).

Règle d’or n°4 : Faites marquer votre vélo avec le marquage BICYCODE®. Le marquage BICYCODE® consiste à graver sur le cadre du vélo un numéro unique et standardisé, référencé dans un fichier national auquel la police nationale à notamment accès. Il permet la restitution des vélos à leurs propriétaires en cas de vol. En savoir plus sur le marquage BICYCODE®.

Règle d’or n°5 : Protégez vos roues et votre selle. Il existe des axes antivols à mettre en lieu et place d’axes classiques sur les roues et la selle. Ce conseil est moins important que les précédents mais il est agréable de laisser son vélo attaché sans se poser de questions pour ses roues et sa selle.